Anecdotes de voyages en Afrique

Avatar du membre
Janus
Participe souvent
Participe souvent
Messages : 353
Enregistré le : 30 mai 2014, 19:15
Localisation : Partout
Genre :

Anecdotes de voyages en Afrique

Message : #Message non lu Janus

Re,

en camping-car en Algérie, ça devait être plutôt dangereux. En fourgon aménagé, ok, à condition d'avoir toujours un gardien dans le véhicule si on avait besoin de s'éloigner. L'algérie, c'est le pays du vol, mais la descente vers Tamanrasset, était magnifique et on faisait des rencontres extraordinaires.

Moi je descendais des Pigeot au Niger, la grande aventure avec traversée du Sahara. Pour les fourgons ça passait, mais pas pour les capucines. J'y ai quand même vu passer de vieux autocars réformés.

À l'arrivée à la douane marocaine, à Ceuta, sans backchich, il était difficile de passer. Mais dans beaucoup d'endroits au Niger c'était la même chose. Tout dépendait si on voulait passer sans attendre ou attendre une demie journée sous le soleil. Mais souvent, ils lâchaient quand ils comprenaient qu'on avait l'expérience et qu'il n'y avait rien à tirer du bonhomme !



Avatar du membre
lucke33
Participe souvent
Participe souvent
Messages : 105
Enregistré le : 25 déc. 2017, 14:30
Localisation : Sud Gironde
Genre :
Zodiaque :

Re: Anecdotes de voyages en Afrique

Message : #Message non lu lucke33

Bonsoir.
Ah la politique..........Le contrôle des cartes, la Michelin que tout le monde possède, il y a une dizaine d'année, j'avais été contrôlé à Ceuta, il ne l'avait pas confisquée mais j'ai eu droit aux explications. Plus récemment, lors d'un voyage vers Afrique de l'Ouest c'est le Front Polisario posté dans le no man's land qui n'acceptait pas le Maroc sur le Sahara Occidental. Mais avec eux, il suffisait de discuter, pas de backchich.



Avatar du membre
Janus
Participe souvent
Participe souvent
Messages : 353
Enregistré le : 30 mai 2014, 19:15
Localisation : Partout
Genre :

Re: Anecdotes de voyages en Afrique

Message : #Message non lu Janus

Salut,

ahah !!! À Ceuta j'ai eu qq aventures !! Et à Colonel Lotfi aussi !!! Et même, si je me rappelle bien du nom du poste de douane, à Ghazaouet !!! Ça faisait partie de l'aventure. Quand à celles au Niger, c'était à presque tous les postes de gendarmerie ... Mais là bas, je prenais le temps d'épuiser la patience des "mendiants" porteurs d'uniforme, ils me relâchaient au bout d'une heure, voyant qu'ils ne m'impressionnaient pas ! Sauf ceux à la sortie d'Arlit, s'il n'y arrivaient pas, ils mettaient une contravention pour absence d'extincteur, à payer de suite évidemment !!! Il y en a un qui m'a demandé ma fille en mariage.... contre 400 chameaux !!!! Je lui ai dit que je ne pourrais pas les mettre dans l'avion !!!



Avatar du membre
calif
Participe souvent
Participe souvent
Messages : 231
Enregistré le : 03 janv. 2014, 16:25
Localisation : 17
Genre :
Zodiaque :

Re: Anecdotes de voyages en Afrique

Message : #Message non lu calif

Et Assamaka. En plein soleil, défense de s'approcher des arbres, peur qu'on leur vole leur ombre. On en sourit maintenant, mais on a eut la chance d'aller là bas. Maintenant on y perd sa tête.



Avatar du membre
Janus
Participe souvent
Participe souvent
Messages : 353
Enregistré le : 30 mai 2014, 19:15
Localisation : Partout
Genre :

Re: Anecdotes de voyages en Afrique

Message : #Message non lu Janus

Ah, tais toi, Assamaka et son bar qui servait des bières chaudes et du café froid !!!! et les gorges d'Arak, ,Et In Ecker où j'ai dormi au pied de la montagne ou a eu lieu l'essai nucléaire raté. Il y a ( ou avait) une station service et un gargotte ou j'ai mangé ! Je voyageais avec un gars militaire à l'époque de l'essai qui a assisté à la scène de l'essai raté et me l'a décrite. Deux ministres qui étaient présents ont pris la fuite, mais l'un d'eux est mort plus tard de l'irradiation, je crois que c'était Palewski. Et ils ont utilisé des touaregs pour dégager le couloir qui a lâché. Le poste de commandement était à In Amguel, ça a été une panique totale. Du matériel militaire, avions, camions, etc. ont été enterré et les touareg venaient s'approvisionner en métal, irradié bien sûr.

La route jusqu'à Tam était déja une aventure, mais le régal était les 400 bornes de désert intégral jusqu'à In Guezzam !!!! Et dans ces coins, le vent de sable c'est du vrai, pas la petite souflette marocaine. J'ai subi plusieurs fois du gros grain, une fois entre Regganne et In Salah, j'avais oublié de protéger mes phares, ils ont été décapés, translucides. Mais ça fait pas mal de temps que l'aventure n'existe plus, l'Algérie a goudronné jusqu'à In Guezzam.

Il me reste cinq albums de photos, plein d'aventures et d'anecdotes. Oui, on a eu de la chance de vivre ces moments là... c'était exceptionnel. J'ai commencé à écrire un bouquin sur ce temps là, mais pour l'instant, je suis engagé dans autre chose plus important et j'ai encore pas mal de boulot.

As tu lu "Sahara" de Cyzia Zykë . J'ai dormi dans le même hôtel que lui à Niamey.



Avatar du membre
AMG46
Modérateur
Modérateur
Messages : 11371
Enregistré le : 26 nov. 2015, 04:03
Genre :
Zodiaque :

Re: Anecdotes de voyages en Afrique

Message : #Message non lu AMG46

Bonjour,

J'ai transféré tous les commentaires ici qui n'ont pas de rapport avec Ceuta afin de ne pas "polluer" ce sujet spécifique pour ne
pas que nos membres perdent le fil.


Amicalement

🌴AMG46 🐪

Avatar du membre
Janus
Participe souvent
Participe souvent
Messages : 353
Enregistré le : 30 mai 2014, 19:15
Localisation : Partout
Genre :

Anecdotes de voyages en Afrique

Message : #Message non lu Janus

Bonjour,

Ok, c'est mieux ainsi.



Avatar du membre
calif
Participe souvent
Participe souvent
Messages : 231
Enregistré le : 03 janv. 2014, 16:25
Localisation : 17
Genre :
Zodiaque :

Anecdotes de voyages en Afrique

Message : #Message non lu calif

Non janus je n'ais pas lu. Mais bon, on a tous tellement d'anecdotes qu'on y passerait des soirées. Les galères de l'époque deviennent de joyeux souvenirs. Et là bas c'est autre choses que les bacs à sable du Maroc. En cas de pépins fallait se dem.....r tout seul, il n'y avait pas d'Europe Assistance, le garage le plus proche pouvait être à 500Kms et parfois plus. Nous en avons fait l'expérience. Se faire refiler de l'essence trafiquée à Tam, avant la grande descente, le LR 109 n'avait pas trop apprécié. Et à Fort Gardel, chercher les bleus pour contrôle obligatoire, introuvables les gaziers, mais 10 bornes plus loin avec leur Land ils nous ont rattrapés, doublés et bloquée la piste façon Starky et Hutch. Ca surprend!!!



Avatar du membre
Cocoontheroad
Participe de temps à autre
Participe de temps à autre
Messages : 98
Enregistré le : 11 sept. 2021, 09:48
Genre :
Zodiaque :

Anecdotes de voyages en Afrique

Message : #Message non lu Cocoontheroad

Bonjour,vous me faites rêver les gars...


"on the road again"

Avatar du membre
Janus
Participe souvent
Participe souvent
Messages : 353
Enregistré le : 30 mai 2014, 19:15
Localisation : Partout
Genre :

Anecdotes de voyages en Afrique

Message : #Message non lu Janus

Re,

tellement de choses à raconter. Achètes "Sahara" de Cyzia Zykë, en livre de poche, mais ne commence qu'un samedi matin, parce-que tu ne lâcheras pas jusqu'au dimanche soir !!! C'est ce qu'on a vécu, avec certainement un peu d'exagération de la part de Zykë, mais c'est bien écrit.

J'ai été un des derniers à passer à In Guezzam-Assamaka. C'était déja chaud. Sur le plateau d'Arlit, en plein désert, j'ai trouvé une belle Mercédès, pleine de paquets, je ne me suis pas arrêté, j'ai continué à 120, d'autant que le carburateur de ma R20 ne tenait plus le bas régime, il était plein de sable. J'étais chez mon ami "l'an 2000" ( !!!!) une célébrité à Agadez , tailleur et marchand de pièces détachées, lorsqu'on a appris à la radio la fermeture des douanes.

Plusieurs années après j'ai fait par hasard la connaissance de Gilles Rochard, un compagnon de Bob Denard un gars bien ( si si !!!) , Gilles a participé au coup d'état contre le président des Comores.

Gilles m'a raconté qu'il est arrivé avec des copains à la douane de In Guezzam et a été refoulé. Ils sont repartis par Reggane et la piste du Tanezrouft ( Adrar des Ifforahs) aboutissant à Gao, mais ils ont été attaqués au PM en plein désert, par des voyous touareg. ils s'en sont sortis avec difficulté, l'un d'eux à pris une balle. ( Gilles Rochard, "Mercenaire, sans blague ?" - Editions Graziel - achat en ligne ). La R18 P.277, c'était la mienne, sur la photo elle est en Mauritanie ou il l'a revendue.

Oui, sur le moment, c'était pas des aventures, c'était des p... de galères, et maintenant on aimerait tant remettre ça !!! Le meilleures galères, c'était les sablages seul, sans rien, se dégager à mains nues ou les pannes, seul aussi. On jurait de ne plus jamais revenir !!! Et on repartait aussitôt de retour à la maison.



Avatar du membre
AMG46
Modérateur
Modérateur
Messages : 11371
Enregistré le : 26 nov. 2015, 04:03
Genre :
Zodiaque :

Anecdotes de voyages en Afrique

Message : #Message non lu AMG46

Bonjour,

Que de bons souvenirs pour vous. C'est génial d'avoir vécu toutes ces expériences.


Amicalement

🌴AMG46 🐪

Retourner vers « Vos voyages autres qu'au Maroc »