Le royaume de Sijilmâssâ./3

Avatar du membre
Soubise
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Messages : 10181
Enregistré le : 02 août 2010, 19:05
Localisation : Spontex sur évier
Genre :
Zodiaque :

Le royaume de Sijilmâssâ./3

Message : #Message non lu Soubise
09 juil. 2011, 15:26

Le royaume de Sijilmassa./3
Ce petit royaume ,ou plutôt ,devrions parler d'Emirat ,indépendant des conquêtes Idrissides , a été crée bien avant l'avènement d'Idriss 1°.
Fondé par la tribut Zénète des Meknassas ,d'obédience kharidjites sufrites. Fondateurs de Meknès en 757 ,puis de Sijlimassa vers la fin du 8° siècle.
La ville principale Sijilmassa ,située dans la vallée actuelle du Tafilalt était donc un passage obligé et une place forte sur la route de l'or abondant provenant du Ghana ,du Soudan et du Mali.
Les plumes d'autruches et l'ivoire étaient également très prisés et faisaient avec l'or et le sel tout l'intérêt des caravanes du commerce de l'époque.
Sans oublier bien sur ce commerce très lucratif de l'esclavage.

Sa situation commerciale fût florissante jusqu'au XIVe siècle, et son ouverture sur l'ensemble du monde connu est attestée par le voyageur Ibn Battûta qui affirme avoir rencontré des commerçants de Sijilmassa sur la route de la soie et ce jusqu'en Chine.
Cette grande cité était entourée de plus de 600 kasbahs ,du palais de l'émir de la grande mosquée ,de ses nombreux ribats militaro-religieux et d'un très grand marché d'ou venaient se fournir les commerçants des grandes métropoles de l'étranger.
Le commerce ,terreau fertile du cosmopolitisme, les influences diverses et aussi la puissance économique ont portés au sommet son pouvoir de telle façon que la ville battait sa propre monnaie d'or.
On retrouvera celle ci de l’autre côté de la Méditerranée
en Jordanie ,à Bagdad et loin en extrême orient.
Il est certain qu'une telle réussite et l'étalage de ces valeurs ,ne pouvaient laisser indifférent bien longtemps le voisinage.
Les guerres se succédèrent et Sijilmassa résista à tous ces assauts grâce à ses alliances avec d'autres grandes tributs kharidjites et les Rostémides de Tiaret en Algérie...
Pourtant la ville fût conquise une première fois par une désalliance de certains Zénètes Maghraouas alliés aux Omeyyades de Cordoue.
Elle fut finalement conquise par les Almoravides vers 1055 et perdit de son importance au cours des siècles ,elle ne cessa de décliner et elle fût finalement rasée en 1818 par les tribus de la confédération Aït Atta.
On peut encore ,aujourd'hui observer dans ces ruines tout près de Rissani sur la route de Zagora ,après le mausolée Moulay Ali Cheriff ,les vestiges de la kasbah du calife et de la grande mosquée.(Le point GPS N 31°17'10- W 04° 16'52)


Image

Visitez mon Blog

Mains, outils de l'esprit, sans lesquelles la pensée n'est que chimère.

Retourner vers « Contes, légendes et histoires du Maroc »