CAMPING MAISON D'HOTES,AMAZIGH. (AZROU)

Vos appréciations sur les campings présentés par CCOMAROC.

Votre note, merci de compléter par un commentaire "cliquer répondre".

1 (moins bonne note)
0
Aucun vote
2
0
Aucun vote
3
0
Aucun vote
4
0
Aucun vote
5
1
100%
6
0
Aucun vote
7
0
Aucun vote
8
0
Aucun vote
9
0
Aucun vote
10 (meilleure note)
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 1

Avatar du membre
Soubise
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Messages : 10191
Enregistré le : 02 août 2010, 19:05
Localisation : Spontex sur évier
Genre :
Zodiaque :

CAMPING MAISON D'HOTES,AMAZIGH. (AZROU)

Message : #Message non lu Soubise
06 nov. 2010, 16:37

CAMPING MAISON D'HÔTES ,AMAZIGH. 4 / 6.
Coordonnées:33.44951, -5.17076
N 33°26'96-W 5°10'22.
Caractéristiques:
Situé à cinq kilomètres d'Azrou ,sur la N8 en direction d'Ifrane.
Petit camping d'environ 5000m2 dans les cerisiers ou dès le mois de mai ,vous pourrez vous gavez de beaux bigarreaux pleins de sucre.
Les places ne sont pas très bien matérialisées,mais on trouve toujours un petit coin entre les cerisiers pour y caser une quarantaine de CC.
Excellente escale dans cette petite Normandie avec quelques degrés de plus.
Sanitaires et douches simples mais bien entretenues ,la chaudière à bois laisse rêveur les nostalgiques d'un siècle révolu.
Une aire de services pour eaux grises et noires.
Un accueil sans faille de Hassan ,de son fils et de Momo.
Le tri des poubelles est de première importance et plusieurs containers sont à votre disposition.
Les prix pratiqués ,autour de 70 dhr pour un CC et deux personnes avec électricité ,sont tout à fait convenables.

En commandant le matin ,vous serrez servi au camion de tagine ,couscous ou truites des montagnes.

Situation et alentours:
Vous êtes dans le moyen Atlas ,dans la région d'Ifrane ,l'altitude (1700m) se fait ressentir l'hiver et il faut prendre les précautions d'usage à cette époque.
Les promenades à faire sont nombreuses ,il faut visiter la forêt des cèdres de Aïn leu ,le cèdre Gouraud ,parait il millénaire et sa forme bizarre ,une foultitude de petits Daïats (petits lacs) Ifrah, Aoua ,Hachlaf ,le lac wouiwane ,
Plan d’eau d’Ain Mersa ,celui de Zerrouka de Sidi Mimoun ,d'Aïn Mersa ou d'Amghass le potentiel hydrique est assez important sur les versants à cette altitude et la richesse halieutique satisfait de nombreux pêcheurs .
Les sources d'eaux minérales sont nombreuses également dans cette région ,Vittel ,Ougmès, Dait Aoua, Dait Hachlaf, Dait Ifrah et Afourgah ,le lac d'Afennourrir ...

Singe magot dans la forêt des cèdres de Aïn Leu.
Image

Le cèdre Gouraud.
Image

Une vue du lac Wouiwane.
Image

Une visite également au parc nationale d'Ifrane qui est classé parmi les meilleurs parcs nationaux du Maghreb en raison de sa richesse spécifique, de sa biodiversité si variée qui d'ailleurs, lui fait mériter le nom de : parcs des lacs.
Le vrai lion de l'Atlas.

Image

Sa copie sculptée.
Image

Allez voir aussi la panorama du belvedère d'ITO ,il vaut le coup d'oeil.
ICI

Et sans chercher bien loin vous observerez que l'architecture des maisons ressemble fort à celle de nos régions avec ses tuiles mécaniques l’existence de façades typiquement normandes ou bretonnes, voire alsaciennes et vous verrez également partout ces grands oiseaux que l'on ne pense ,chauvinisme à l'appui ne trouver qu'en Alsace.
ImageImage

Biodiversité
La région d'Ifrane constitue une aire géographique riche par sa biodiversité faunique et floristique, mais ses S.I.B(Sites d'intérêts biologiques et écologiques) et son parc national subissent une forte pression due à la dégradation de la forêt, au surpâturage et aux visiteurs non avertis qualifiés de pollueurs potentiels.
Selon l'équipe de Jean Delacre et Michel Tarrier le choix sur Ifrane à ses raisons.

Le site d'Ifrane comme emblématique et pourquoi ?
"Au sein de l'étage bioclimatique humide de l'Atlas, IFRANE et sa région sont connus depuis fort longtemps pour leurs peuplements végétaux et animaux remarquables, exceptionnellement riches en espèces endémiques et sub-endémiques. Véritable réminiscence du "Jardin des délices", nombreux sont les naturalistes qui s'y rendent pour leurs études. Le célèbre entomologiste anglais Harold Powell y tenait officine jusqu'en 1950 ("La pharmacie des Lycènes"). Noyée dans les arbres, la ville apparaît comme un parc : lacs, cours d'eau, prairies florifères, cèdres et chênes centenaires, frênes, érables, oiseaux, papillons sont un cadre de vie hors pair. Les hauts indices en vigueur, tant de biodiversité (qualitatif) que de populations (quantitatif) en font un réservoir génétique de premier rang et ont présidé à la classification conservatoire du Parc national d'Ifrane.

Si, pour promouvoir une action concernant la conservation du patrimoine naturel, le choix s’est porté sur Ifrane, dite Capitale écologique du Maroc, (dixit Michel Tarrier) c'est qu'il n'y a pas de meilleur symbole pour illustrer la possible harmonie entre l'Homme et la Nature. Mais face à une fréquentation croissante, voire envahissante en saison, le site doit désormais bénéficier d’une gestion plus rapprochée dont les autorités sont parfaitement soucieuses. La mise en place d’un tel projet, à vocation tout autant attractive que didactique, constituera donc aussi la judicieuse possibilité de sauvegarde du legs bio-patrimonial tant précieux que représentent le Val d’Ifrane et ses alentours."

Climat:
La région d'Ifrane comprenant donc Azrou nous l'avons vu ,bénéficie d'un climat très humide et tempéré avec une pluviométrie annuelle de 1118 mm et une température moyenne annuelle de 11,4 °C. Le versant nord des montagnes du Moyen-Atlas est en effet la région la plus arrosée du Maroc après la chaîne de montagnes du Rif. Les précipitations ont lieu essentiellement en hiver. Les montagnes du Moyen-Atlas se trouvent alors sur le trajet des perturbations en provenance de l'Atlantique. En hiver il neige beaucoup sur la région.

L'économie:
AZROU À LA CROISEE DES CHEMINS
Située à 17 km d'lfrane au croisement des grandes voies commerciales de Meknès-Erfoud et Fès-Marrakech, Azrou (le Rocher en berbère) est une ville à visiter. Localité du Moyen- Atlas, elle est située à 1250 mètres d'altitude en bordure de la célèbre forêt de cèdres et de chênes dont certains sont centenaires.
Le plus célèbre d'entre eux est le cèdre Gouraud. La ville abrite, entre autres, un centre artisanal réputé pour ses travaux de bois de cèdre et de tissage de tapis Bni-M'gild. Cette cité possède une Kasbah construite en 1684 par le Sultan Moulay Ismail. Azrou se caractérise par une économie basée sur l'exploitation du bois de chauffage et la culture des arbres fruitiers dont des pommiers, des poiriers et des cerisiers. Pour ceux qui font la route entre Meknès et Azrou en passant par El Hajeb, faire une petite pause à 15 km, au belvédère dIto, une belle vue sur les montagnes aux couleurs jaune ocre. A voir aussi, la forêt de cèdres et ses singes et la coopérative artisanale sur la route vers Khénifra. A ne pas manquer également, le lac Afenourir, les sources de l'Oum Errabiaa et Ain Leuh, un village réputé pour ses tissages. Les environs d'Azrou sont des lieux de prédilection pour les randonnées, la chasse au sanglier, au perdreau ou au lièvre. On peut aussi s'adonner à coeur joie à la pêche au brochet ou à la truite et à la bonne époque à la cueillette des morilles.


Un brin d'histoire:
Les tribus Beni M'Tir sont parmi les tribus guerrières les plus redoutables à l'instar des autres tribus du Moyen Atlas, comme les Zayanes à Khénifra, les assaillants français se trouvaient dans une posture militaire défavorable, la confrontation contre les Beni M'Tir et Beni M'Guild avaient laissé de mauvais souvenirs pour 7e et 14e BCA (Bataillon de chasseur alpin) en 1913 sous le commandement de Lyautey, qui selon ses écrits :
« L'expérience faite depuis un an dans des conditions exceptionnellement concluantes en raison des rudes campagnes menées dans un pays des plus difficiles aux Beni M'Tir, au Sud de Mogador, au Tadla, contre un adversaire de premier ordre, a fait ressortir avec éclat la valeur et l'instruction de ces unités formées à bonne école, entièrement dans la main de leurs chefs et rompues à la manœuvre II s'est donc produit ceci, c'est que, depuis un an, ce sont les deux bataillons de Chasseurs alpins qui, l'un au Nord, l'autre au Sud du Maroc, ont servi d'étalon, d'exemple et de stimulant aux autres troupes blanches et ont acquis très rapidement et ceci est capital - une véritable légende aux yeux des Marocains." (Général Lyautey, 1913). La France est déterminée de s'emparer des plaines du Sais qui font partie du Maroc utile, vue la richesse du territoire des Beni M'Tir.

Sous la conduite du rebelle Mohand N'Hamoucha la résistance berbère atteint son paroxysme, les attaques sur la ville de Fes siège du Makhzen n'ont pas été fructueuses en raison de la présence de la colonne de Moinier ou colonne de Fès:(Le terme de colonne Fes désigne les troupes mixtes envoyées à Fès par la France pour combattre les tribus marocaines insurgées. La colonne partit de Casablanca le 21 avril 1911 ; elle comprenait quelque 20 000 hommes, 2 000 chameaux, des centaines de mulets, les montures des cavaliers, les munitions, l'équipement et l'approvisionnement. Elle s'étirait sur plusieurs kilomètres qui défendait farouchement Fès des incursions des tribus berbères du Moyen Atlas y compris les Zayanes sous la conduite de Mouha ou Hammou Zayani.

L'impact de l'insurrection malgré les dégâts causés par les mutins était un fiasco pour des raisons tactiques et logistiques face à une armée organisée, tout le Moyen Atlas est pris en tenaille par les troupes coloniales opérant dans un cadre stratégique bien conçu, il s'agit des axes de Taza-Meknès, Casablanca-Tadla sous le commandement du boucher de la pacification du Maroc (Charles Mangin) et de Boudnib jusqu'aux confins des confédérations des Ait Attas et des Zayanes, le poste avancé de Timahdite avait joué un rôle militaire crucial qui réduira la marge de manœuvrabilité des tribus berbères...


Vous pouvez ICI donner vos impressions et commentaires ,négatifs ou positifs en apportant ainsi votre contribution à l'évolution de cette liste interactive.












Avatar du membre
titite35
Modérateur
Modérateur
Messages : 3474
Enregistré le : 04 mars 2013, 17:47
Localisation : 35 RENNES Périphérie
Zodiaque :

Camping Amazigh

Message : #Message non lu titite35
14 mars 2019, 18:11

Bonjour Gérard,
Ce camping existe sur la carte interactive mais il n'y a pas de fiche


Cordialement
Alain/ Annick

Les Tamalous Bretilliens


Image

Avatar du membre
gerardcc
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 8790
Enregistré le : 16 août 2010, 22:07
Localisation : 02, proche de Reims
Genre :
Zodiaque :

Re: Camping Amazigh

Message : #Message non lu gerardcc
14 mars 2019, 19:44

Bonjour Alain,
La fiche de ce camping se trouve sous cette dénomination : sujet « CAMPING MAISON D'HOTES,AMAZIGH. (AZROU) »
Je vais faire le lien sur la carte interactive.


Image De retour du Maroc!
Bien amicalement!
Gérard,

Avatar du membre
titite35
Modérateur
Modérateur
Messages : 3474
Enregistré le : 04 mars 2013, 17:47
Localisation : 35 RENNES Périphérie
Zodiaque :

Re: Camping Amazigh

Message : #Message non lu titite35
14 mars 2019, 20:43

Bonsoir Gérard,
Merci beaucoup


Cordialement
Alain/ Annick

Les Tamalous Bretilliens


Image

Retourner vers « Commentaires des campings présentés par CCOMAROC »