Espagne situation sanitaire :Message d'Ariane.gouv

Tout ce qui concerne le Corona virus, au Maroc et ailleurs !
Avatar du membre
titite35
Modérateur
Modérateur
Messages : 7104
Enregistré le : 04 mars 2013, 17:47
Localisation : 35 CHANTEPIE

Espagne situation sanitaire :Message d'Ariane.gouv

Message : #Message non lu titite35

Bonjour
Pour info à celles et ceux qui prévoient de partir en Espagne ou y sont déjà

Message adressé le 8/01/01 par ARIANE FRANCE aux abonnés


Ariane – Espagne - Infection pulmonaire - Coronavirus Covid-19 (08/01/2021)
Les chiffres de la pandémie peuvent être consultés sur le site du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies.

Une recrudescence du nombre de cas dans l’espace européen (États membres de l’Union européenne ainsi qu’Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Royaume-Uni, Saint-Marin, Saint-Siège et Suisse) étant observable, il convient de rester vigilant et avant tout déplacement de se tenir informé sur l’évolution de la pandémie. Sur la base des données transmises par les États membres, chaque semaine, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) publie une carte, qui distingue au niveau régional 4 catégories en fonction des seuils atteints ou des informations disponibles : vert, orange, rouge, gris. A leur arrivée en France, en provenance d’une des régions classées rouge, orange ou grise, les personnes âgées de 11 ans ou plus sont fortement invitées à réaliser un test virologique (par exemple PCR), à s’isoler le temps d’obtenir les résultats de ce test, à prolonger l’isolement en cas de résultat positif et consulter un médecin.

Voyages depuis ou vers l’Espagne
Tout passager souhaitant se rendre en Espagne par avion doit compléter un formulaire personnel et non transférable. Une fois ce formulaire complété et signé, le voyageur reçoit un QR code associé à son voyage qu’il doit conserver sur son téléphone portable ou imprimer afin de pouvoir passer le contrôle sanitaire aéroportuaire.

Un test PCR effectué moins de 72h avant l’arrivée et dont le résultat doit être négatif, est exigé à l’entrée du territoire espagnol par voie aérienne (aéroports) ou maritime (ports) uniquement. Les enfants âgés de moins de six ans et les voyageurs en transit ne sont pas concernés par cette mesure. Celle-ci s’applique aux voyageurs, quelle que soit leur nationalité et le motif de leur entrée en Espagne, venant d’un pays classé « à risque », c’est-à-dire enregistrant un taux d’incidence égal ou supérieur à 150 cas pour 100 000 habitants. Les voyageurs en provenance de France sont donc concernés par cette obligation. Une pénalité financière dissuasive est prévue en cas de non présentation de test PCR négatif à l’arrivée. Le document présentant le résultat du test PCR doit être rédigé en espagnol, en français, en allemand ou en anglais.

Aucune mise en quarantaine à l’entrée sur le territoire espagnol n’est en vigueur.

L’ensemble du territoire espagnol est soumis aux règles de la « nouvelle normalité », qui prévoient notamment :

le port du masque obligatoire pour toute personne de plus de 6 ans, dans les espaces publics ou dans les lieux recevant du public, y compris les hôtels et les commerces, lorsqu’une distance d’un mètre cinquante ne peut être respectée entre deux personnes ;
le port du masque obligatoire dans les véhicules, si les passagers ne résident pas dans le même foyer ;
le respect des gestes barrières ;
la tenue de registres de passagers par les opérateurs de transports, conservés pendant quatre semaines.
Le gouvernement espagnol a décrété, pour l’ensemble du territoire national à l’exception des Canaries, un nouvel état d’alerte sanitaire (« estado de alarma ») jusqu’au 9 mai 2021. Les principales nouvelles mesures sont détaillées ci-dessous.

La situation évoluant rapidement, il est recommandé de s’informer régulièrement des dispositions prises par les autorités locales et de s’y conformer strictement, sous peine de fortes amendes.

EN RÉSUMÉ :

Voyages vers l’Espagne : Il reste possible de venir en Espagne pour y rejoindre sa résidence secondaire (sauf en Andalousie). Il est indispensable de respecter strictement les restrictions de déplacement édictées par la communauté autonome de séjour et, dans le cas d’un voyage pour rejoindre sa résidence, de pouvoir présenter un justificatif de domicile. Des contrôles sont probables à l’entrée sur le territoire espagnol et en cas d’incapacité à justifier son projet de séjour, les voyageurs peuvent se voir opposer un refus d’entrée sur le territoire espagnol.

Dans ce contexte, il est fortement déconseillé de se rendre en Espagne depuis la France pour des activités de loisirs. Des contrôles aléatoires à la frontière franco-espagnole sont mis en place côté français, afin de réduire la mobilité vers les stations de ski espagnoles. Des contrôles sont également effectués en Espagne.

Une fois en Espagne, il convient de respecter strictement les mesures de mobilité et sanitaires imposées par les communautés autonomes. Ces mesures étant évolutives, il est recommandé, pour les connaître en temps réel, de consulter régulièrement le site du ministère espagnol de la santé.

Voyages vers la France : les déplacements vers la France restent possibles pour les ressortissants français.

Le transit par l’Espagne par voie terrestre et aérienne est possible, à tout moment. Il n’est en revanche pas possible de séjourner dans l’une des régions traversées en voiture, même pour une seule nuitée.

Les motifs essentiels aux déplacements entre communautés autonomes (et parfois au sein des communautés autonomes) sont les suivants :

acquisition de médicaments, produits sanitaires et autres biens de première nécessité ;
rendez-vous médicaux ;
consultations aux centres vétérinaires pour urgence avérée ;
obligations professionnelles, administratives, juridiques ou judiciaires ;
obligations scolaires, universitaires et d’apprentissage ;
retour à la résidence habituelle ;
assistance aux personnes vulnérables (âgées, mineures, personnes placées en tutelle ou curatelle, personnes handicapées) ;
cas de force majeure avérée ;
accès aux stations-service servant pour assurer les activités cités précédemment.
Déplacements à l’intérieur du territoire espagnol
La situation évoluant rapidement, il est recommandé de s’informer régulièrement des dispositions prises par les autorités locales et de s’y conformer strictement, sous peine de fortes amendes. Ci-dessous le lien vers les mesures applicables par communauté autonome : https://www.mscbs.gob.es/profesionales/ ... evCCAA.htm

1. Application d’un couvre-feu limitant ainsi la circulation des personnes de nuit de 23h00 à 06h00 du matin, à l’exception des motifs suivants :

acquisition de médicaments, produits sanitaires et autres biens de première nécessité ;
rendez-vous médicaux ;
consultations aux centres vétérinaires pour urgence avérée ;
obligations professionnelles, administratives, juridiques ou judiciaires ;
retour à la résidence habituelle, entrant dans le cadre des activités ou déplacements autorisés ;
assistance aux personnes vulnérables (âgées, mineures, personnes placées en tutelle ou curatelle, personnes handicapées) ;
cas de force majeure avérée ;
accès aux stations-service servant pour assurer les activités cités précédemment.
Les Communautés autonomes peuvent avancer d’une heure ou retarder d’une heure le début et la fin du couvre-feu.

2. Douze communautés autonomes appliquent de fortes restrictions de circulation à l’entrée et à la sortie de leur territoire (« confinement territorial ») : le Pays basque, la Communauté forale de Navarre, l’Aragon, la principauté des Asturies, La Rioja, la Cantabrie, la Catalogne, l’Andalousie, la Castille-et-Léon, la Castille-La Manche, la Communauté valencienne, Murcie.

Quatre de ces communautés autonomes sont frontalières avec la France : le Pays basque, la Communauté forale de Navarre, la Catalogne et l’Aragon.

Un confinement plus étroit de certaines zones est parfois appliqué au sein de ces communautés autonomes, entre provinces ou entre villes. L’entrée et la sortie de ces communautés sont limitées aux cas suivants :

acquisition de médicaments, produits sanitaires et autres biens de première nécessité ;
rendez-vous médicaux ;
consultations aux centres vétérinaires pour urgence avérée ;
obligations professionnelles, administratives, juridiques ou judiciaires ;
obligations scolaires, universitaires et d’apprentissage ;
retour à la résidence habituelle ;
assistance aux personnes vulnérables (âgées, mineures, personnes placées en tutelle ou curatelle, personnes handicapées) ;
cas de force majeure avérée ;
accès aux stations-service servant pour assurer les activités cités précédemment.
Le transit par le territoire des communautés autonomes reste autorisé.

Toute réunion ou rassemblement tant en espace fermé qu’ouvert ne doit pas compter plus de six personnes, sauf dans le cas de cohabitation familiale ou colocation.

Les réunions à caractère professionnel, social ou syndical peuvent être soumises à des limitations au cas par cas.

La fréquentation des lieux de cultes est soumise à des contraintes fixées par chaque communauté autonome.

A. Andalousie

Depuis le 23 novembre, les entrées et sorties de la Communauté d’Andalousie ne sont pas autorisés, sauf motifs essentiels. Un couvre-feu s’applique de 22h à 06h.

La mobilité entre provinces d’Andalousie est permise. En revanche, les 8 municipalités de Gibraltar et d’Añora sont confinées.

Les bars et restaurants sont ouverts du matin jusqu’à 18 h, les commerces et les cafeterias jusqu’à 20 h. Capacité d’accueil maximum fixée à 50%. Le nombre de personnes à une même table est limité à 6 personnes. Le port du masque en terrasse est obligatoire.

Les visites privées aux maisons de retraite et hospices sont interdites. Les voyages touristiques ou les déplacements vers les résidences secondaires ne sont toujours pas autorisés.

Les centres et complexes sportifs sont eux aussi soumis à une capacité d’accueil fixée à 50% au maximum tout en respectant, pour les activités collectives, des groupes inférieurs ou égaux à 6 personnes. Les mariages et cérémonies religieuses ne devront pas rassembler plus de 30 personnes.

Les funérariums sont également soumis à des limitations de personnes.

B. Aragon

Un confinement territorial s’applique à la région : les entrées et sorties ainsi que les déplacements à l’intérieur de la Communauté autonome d’Aragon sont limités (la liste des autorisations dérogatoires est à consulter sur le site du gouvernement de la communauté autonome).

Les trois plus grandes villes de la région, Saragosse, Huesca et Teruel sont concernées par les mesures de confinement.

Un couvre-feu est instauré de 23h à 6h.

La capacité d’accueil des hôtels et restaurants est limitée à 50% (pas de consommation à l’intérieur des établissements) avec un maximum de 6 personnes par table et l’heure de fermeture est fixée à 22h00 au plus tard.
La capacité d’accueil des musées, cinémas, théâtres, bibliothèques, salles d’exposition, lieux de culte et zones communes des hôtels est fixée à 25%. Il en va de même pour les commerces, y compris les centres commerciaux qui ne peuvent accueillir qu’à 50% de leurs capacités.
La consommation d’alcool sur la voie publique est interdite, de même que fumer sur la voie publique si une distance interpersonnelle de deux mètres ne peut être respectée.
Dans les transports publics, les passagers doivent être tous assis et n’occuper que la moitié des sièges (75% en ville).
limitée à 50% à l’intérieur avec un maximum de six personnes par table.
C. Baléares

Depuis le 12 septembre 2020, le port du masque est obligatoire dans les bars et restaurants tant que la commande n’est pas arrivée à table et dès que le repas est terminé.

La capacité d’accueil de tous les lieux recevant du public est réduite de 30% à 75% selon les iles, pour les centres commerciaux, les gymnases et les églises notamment. Les lieux de loisir nocturne restent fermés, ainsi que les plages et parcs de 21h00 à 07h00.

Il est interdit de fumer dans la rue, sur les terrasses de restaurants et dans les espaces fermés, publics ou privés, qui accueillent du public, ainsi que de consommer des aliments et des boissons dans les transports publics et les installations sportives et culturelles en espaces fermés.

Des restrictions différentes sont appliquées selon l’ile. Vous pouvez consulter les restrictions de chacune des iles sur le site du gouvernement des Iles Baléares (www.caib.es/sites/coronavirus/es/infografies/)

Majorque (niveau d’alerte 4)
Couvre-feu de 22h à 6h. Les réunions de plus de 6 personnes sont interdites (à l’intérieur, réunion de 6 personnes maximum et provenant de 2 familles différentes). Les terrasses des restaurants sont ouvertes avec des capacités d’accueil réduites, il est interdit d’être plus de 6 personnes à tables et leur heure de fermeture maximale est fixée à 22h00 (18h00 les vendredis, samedis et veilles de fêtes). Les hôtels peuvent ouvrir l’intérieur de leurs restaurants en les réservant à leur clientèle et avec une capacité d’accueil réduite à 30%).

Ibiza (niveau d’alerte 2)
Couvre-feu de minuit à 6h. Les réunions de plus de 6 personnes en intérieur et 10 personnes en extérieur sont interdites. Les restaurants sont ouverts avec des capacités d’accueil réduites, il est interdit d’être plus de 6 personnes à tables à l’intérieur et 10 à l’extérieur et leur heure de fermeture maximale est fixée à minuit.

Minorque (niveau d’alerte 3)
Couvre-feu de minuit à 6h. Les réunions de plus de 6 personnes sont interdites. Les restaurants sont ouverts avec des capacités d’accueil réduites, il est interdit d’être plus de 6 personnes à tables et leur heure de fermeture maximale est fixée à minuit.

Formentera (niveau d’alerte 1)
Couvre-feu de minuit à 6h. Les réunions de plus de 20 personnes en extérieur et 10 personnes en intérieur sont interdites. Les restaurants sont ouverts avec des capacités d’accueil réduites, il est interdit d’être plus de 15 personnes à tables en extérieur et 10 à l’intérieur et leur heure de fermeture maximale est fixée à minuit.

D. Canaries

En complément des mesures nationales, l’accès aux plages peut être réduit et contrôlé afin de respecter une distanciation sociale.

Un couvre-feu est également instauré de 22h à 6h, le nombre maximum de personnes pouvant se réunir est de 6 (4 pour l’île de Tenerife), et les cafés et restaurants ne peuvent recevoir qu’en terrasse.

Le décret-loi 17/2020 du 29 octobre, approuvé par le gouvernement des Canaries, établit qu’à partir du 14 novembre 2020, toutes les personnes âgées de plus de six ans, quelle que soit leur nationalité, et qui ne proviennent pas du territoire de la Communauté autonome des Canaries, doivent présenter un test négatif PCR (le test antigénique n’est plus accepté) au COVID-19, effectué dans un délai maximum de 72 heures avant leur arrivée dans un établissement d’hébergement touristique.

Les personnes résidant dans la Communauté autonome des Canaries et les non-résidents pouvant démontrer qu’ils se trouvent sur les îles depuis plus de 15 jours, sont dispensés de présenter ce test s’ils déclarent, sous leur responsabilité, qu’ils n’ont pas quitté le territoire de la communauté au cours des 15 derniers jours précédant leur arrivée dans cet établissement et que pendant cette période ils n’ont pas présenté de symptômes compatibles avec la COVID-19.

Ces personnes ont par ailleurs l’obligation de télécharger l’application Radar COVID-19 sur leur appareil mobile, qu’elles doivent maintenir active pendant toute la durée de leur séjour aux Canaries et pendant au moins 15 jours après leur retour dans leur lieu d’origine. Consulter le site du gouvernement de la communauté autonome.

E. Cantabrie

Un confinement territorial s’applique actuellement à la région : les entrées et sorties ainsi que les déplacements à l’intérieur de la Communauté autonome sont limités (motifs essentiels seulement).

F. Castille-La Manche

Un confinement territorial s’applique actuellement à la région : les entrées et sorties de la Communauté autonome sont limités (motifs essentiels seulement).

G. Castille-et-Léon

Un confinement territorial s’applique à la région : les entrées et sorties ainsi que les déplacements à l’intérieur de la Communauté autonome sont limités (motifs essentiels seulement).

H. Catalogne

La Généralité de Catalogne a adopté des mesures concernant l’ensemble du territoire de la communauté autonome, depuis le 29 octobre. Un couvre-feu est instauré de 22h00 à 06h00 sur l’ensemble du territoire. Seuls les déplacements essentiels sont autorisés. Une attestation de déplacement pour motifs essentiels est exigée (disponible en catalan, espagnol et anglais).

Face à la dégradation des données épidémiologiques en Catalogne, la Generalitat a pris les mesures suivantes, valables à compter du 7 janvier 00h00 et jusqu’au 17 janvier 24h00 :

Poursuite de l’interdiction d’entrer ou sortir du territoire catalan, sauf en cas de transit (les visites familiales ne figurent plus parmi les justifications dérogatoires, mais le fait de regagner son lieu de résidence habituel est autorisé).
Interdiction de sortir de sa municipalité de résidence sauf cas dérogatoires limitatifs (dont obligations professionnelles attestées par l’employeur lorsque le télétravail n’est pas possible). Il est possible de se rendre sur le territoire d’une municipalité limitrophe dans le cadre d’activités physiques en plein air (course, vélo).
Fermeture des centres commerciaux et des commerces dont la superficie est supérieure à 400m² ; les commerces dont la superficie est inférieure à 400 m² demeurent ouverts sur semaine, dans la limite de 30% de leur capacité d’accueil maximum.
Les cafés et restaurants ne sont ouverts que pour les services du petit-déjeuner et du déjeuner (100% de capacité d’accueil en terrasse, 30% à l’intérieur des locaux).
Fermeture de tous les commerces non essentiels les samedi et dimanche.
Interdiction de toute réunion sociale de plus de 6 personnes, provenant de deux « bulles » différentes au maximum.
Fermeture des espaces sportifs fermés.
Interdiction de toute activité culturelle populaire et traditionnelle, même en extérieur.
Maintien du couvre-feu de 22h00 à 6h00.
Les écoles et centres de langue demeurent ouverts.

Le présentiel dans les universités est exclusivement autorisé pour les travaux pratiques, l’enseignement théorique se faisant à distance.

I. Communauté de Madrid

Les restrictions suivantes s’appliquent dans l’ensemble de la Communauté de Madrid :

interdiction de toute réunion, dans les espaces publics et privés, de minuit à 6h du matin ;
fermeture de tous les bars et restaurants à minuit, les clients ne pouvant être accueillis au-delà de 23h.
De plus, des restrictions à la liberté de circulation s’appliquent dans certaines zones (liste disponible ici- en espagnol). Dans ces zones, tout déplacement, y compris en journée, doit être justifié : travail, études, rendez-vous médical, force majeure).

En conséquence, il est recommandé aux voyageurs d’éviter tout déplacement non essentiel vers la Communauté ainsi que vers les villes et quartiers concernés par ces mesures.

J. Murcie

Un confinement territorial s’applique actuellement à la région : les entrées et sorties de la Communauté autonome sont limités (motifs essentiels seulement).

K. Navarre

Le gouvernement régional de Navarre, a annoncé le confinement territorial de la région à compter du 22 octobre :
Les entrées et sorties du territoire de Navarre sont interdites, à l’exception des déplacements professionnels et sanitaires essentiels et motivés. En outre, les mesures suivantes s’appliquent :

fermeture complète des bars et des restaurants ;
fermeture des commerces à 21h ;
fin des activités sportives, récréatives et culturelles à 21h ;
réduction de 50% de la capacité d’accueil des transports urbains.
L. Pays Basque

À compter du 27 octobre, et pour une durée de 15 jours renouvelable, les autorités ont adopté un nouveau train de mesures destinées à limiter les déplacements et les regroupements :

interdiction de circulation des personnes durant les horaires nocturnes, entre 22h et 6h ;
interdiction des réunions publiques ou privées de plus de 6 personnes ;
interdiction des entrées et sorties du territoire régional, à l’exception des déplacements pour motifs professionnels, sanitaires et de force majeure (assistance à personnes dépendantes) – sauf entre les 23 et 26 décembre, et entre le 30 décembre et le 1er janvier ;
Déplacements autorisés à l’intérieur de la province de résidence uniquement.
Ouverture des bars et restaurants (à l’exception des municipalités encore en zone rouge), de 6h à 20h, dans la limite de 50% de la capacité à l’intérieur, et 100% en terrasse.
M. La Rioja

Les autorités de la Rioja ont annoncé le confinement territorial de la région autonome, à compter de vendredi 23 octobre à minuit.

Les entrées et les sorties du territoire de La Rioja seront limitées aux déplacements impératifs pour des motifs professionnels, sanitaires, ou de force majeure.

Les municipalités de La Rioja ne sont pas confinées, mais les autorités conseillent aux résidents de ne pas quitter leur ville de résidence.

Les bars et restaurants ont l’obligation de fermer à 21h.

N. Communauté valencienne

Les autorités de la Communauté valencienne appliquent un confinement territorial de la région autonome (entrées et sorties sont limitées, pour motifs essentiels seulement).

Les services des Consulats généraux de France à Madrid et à Barcelone fonctionnent selon un rythme adapté à la situation sanitaire. Pour en connaître les modalités, il convient de consulter le site internet de l’ambassade de France à Madrid.

Par ailleurs, il convient de s’informer sur l’évolution de la situation sanitaire et les consignes des autorités locales sur les sites du ministère de la santé (en espagnol) et de l’ambassade de France en Espagne.

Plus d’informations et recommandations sur la fiche Coronavirus et sur la page Risques sanitaires / Coronavirus ainsi que sur la plateforme « Re-open EU » de la Commission européenne.



Le Centre de Crise et de Soutien du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères

Suivez-nous sur Twitter : http://twitter.com/ConseilsVoyages


Amicalement
Alain/ Annick

Les Tamalous Bretilliens
Rapido 9096DF

Il faut toujours regarder la vie avec un grand pare-brise et un petit rétroviseur


Image

hellau
Modérateur
Modérateur
Messages : 5034
Enregistré le : 17 nov. 2010, 16:53
Localisation : 15400
Genre :
Zodiaque :

Espagne situation sanitaire :Message d'Ariane.gouv

Message : #Message non lu hellau

Bonjour

J’ai eu ce matin des nouvelles d’amis qui venant d’Alsace sont arrivés hier soir en Espagne dans la communauté de Valenciana.
Le temps est mauvais, il pleut et les contraintes sont les mêmes qu’au printemps 2020!
Vivement le printemps ;)



Avatar du membre
calif
Participe souvent
Participe souvent
Messages : 114
Enregistré le : 03 janv. 2014, 16:25
Localisation : 17
Genre :
Zodiaque :

Espagne situation sanitaire :Message d'Ariane.gouv

Message : #Message non lu calif

Rien de neuf, si ce n'est le mauvais temps. Vivement que l'on retrouve notre liberté. Vaccin, vaccin, ou es tu????????? :fou:



Avatar du membre
gerardcc
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 13335
Enregistré le : 16 août 2010, 22:07
Localisation : 02, entre Laon et Reims
Genre :
Zodiaque :

Espagne situation sanitaire :Message d'Ariane.gouv

Message : #Message non lu gerardcc

Bonjour,
En Espagne c'est compliqué !
https://www.tourmag.com/Quai-d-Orsay-il ... 06734.html



Bien amicalement!

🌴Gérard
🌴

Avatar du membre
jeanpaul63
Connaisseur du forum
Connaisseur du forum
Messages : 935
Enregistré le : 05 déc. 2013, 11:36
Localisation : Auvergne Sud Clermont-ferrand
Genre :
Zodiaque :

Espagne situation sanitaire :Message d'Ariane.gouv

Message : #Message non lu jeanpaul63

Bonjour à tous
Merci Gérard pour ces dernières info , nous projétions un séjour en Andalousie ,mais je pense que jusqu'au 9 Mai cela va etre compliquer car si on a pas possibilité de faire étape cela sera dur de faire le voyage en une fois et il faudra comme pour le Maroc une réservation .Cette année le camping car va etre économisé



Retourner vers « CORONAVIRUS »